architecture d'un four

plan-du-four.jpg

Cliquez sur la plan pour l'agrandir.

Nous vous présentons ci-dessus le plan du four de Montagnac restauré par la commune de Saint-Amandin à l'intiative de l'association de sauvegarde du petit patrimoine de Saint-Amandin.
Le bâtiment mesure 7.75 mètres de long pour 4.95 m de large.
Il se décompose en deux parties. La partie avant numérotée 2 sur le plan s'appelle le fournil. C'est là ou se tient la personne qui s'occupe de la cuisson du pain. On y entre par la porte (n°1). Le four de cuisson constitue la partie arrière (n° 4).
En 3 se trouve la porte du four. Elle est en fonte avec des ouïes qui permettent de réguler la marche du four. Le four est constitué de la sole et de la voûte. La sole est composée d'un dallage de pierres réfractaires. C'est sur la sole que le fournier va déposer les boules de pain à cuire. La voûte est en "cul de four", c'est à dire arrondie, tout comme les absides de nos églises romanes.
Juste au dessus de la porte du four, du côté fournil, se trouve une cheminée pour évacuer les fumées. Il n'y a pas de cheminée pour le four de cuisson, la seule ouverture étant la porte du four. Il y a au-dessus de la porte une petite fenêtre qui assure la circulation d'air dans le fournil.
Les murs ont une épaisseur de 75 cm. Le four de cuisson a donc un rayon de 1.85 m. La surface du four est donc de 5.4 m².

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site