Promenade à Montagnac

  

Il n'y a qu'une seule route pour vous rendre à Montagnac. Vous arriverez donc forcément sur le couderc.
C'était la place du village. Autrefois, elle était très animée. On venait y chercher l'eau à la fontaine
(qui ressemble à une petite maison dans le fond) ou à la pompe (qui est ici emmaillotée pour l'hiver), car
il n'y avait pas l'eau courante. Il y a aussi le bac (abreuvoir). En hiver, quand les bêtes étaient à l'étable,
il fallait les sortir à l'abreuvoir...

 

Du couderc, nous avons une vue magnifique sur le Sancy. Aujourd'hui, il ne veut pas se montrer.

 

Venant du couderc, passez devant cette belle maison, autrefois demeure d'un étameur.

  

 

 

 

 

Vous arrivez au four à pain, autre lieu de
rendez-vous du village
Le four a été restauré à l'initiative de l'association
"Peiro d'orses, peiro de demo". Vous voyez ici
son état avant sa réhabilitation.

 

Le four à pain est aujourd'hui recouvert d'une belle toiture d'ardoises.

 

Faites quelques pas sur le chemin qui part à main gauche. Vous aurez une vue magnifique sur
vallées. En face de vous, le petit hameau (ici on dit village), c'est Loucheyre. C'est encore
Saint-Amandin.

 

Revenez sur vos pas. Repassez devant le four à pain et tournez à gauche. A proximité immédiate,
vous trouverez la fouée de Janneton. La fouée, c'est cette source bien cachée dans ce muret.
Quant à la Janneton, est-ce que quelqu'un la connaît ?

 

 

Continuez sur vos pas. Le village n'est pas bien grand. Au passage, admirez l'habileté de ce maçon
qui a monté son mur en rond. Mais au fait, pourquoi est-il rond ? Passez donc sur la droite.

 

 

Encore un, une ou des amoureux des belles pierres. Beau travail !

 

Celle-ci est encore dans son jus. Mais elle fait rêver aux histoires d'autrefois.

 

Sans doute allez-vous croiser Cécile qui éléve des Frisons et des Anglo-Arabes. Vous voyez ici les
bâtiments du "Haras du Loup-Blanc".

 

Ses chevaux sont curieux et amicaux. En passant sur le chemin, ils ne manqueront pas de venir
vous dire bonjour.

 

En repartant de Montagnac, arrêtez-vous au petit panneau posé par l'association Peiro d'orses.
Vous découvrirez une fontaine (avec le petit toit) et un lavoir (le grand bac) en contrebas sur la gauche.
Autrefois, on faisait la lessive à la maison, avec de la cendre puis plus tard avec du savon de marseille
râpé pour en obtenir des copeaux. Le feu de bois était de rigueur pour chauffer l'eau. On chargeait le tout
sur une brouette pour aller rincer le linge ici au lavoir, pour d'autres moins chanceux à la rivière.

 

Il faut bien rentrer à la maison. Allez encore un petit coup d'oeuil sur les vallées de l'Artense avant
de "se ramasser".
Commentaires (5)

1. Anto 03/12/2010

Très beau reportage !

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×